Infos pratiques

NOUVEAU CABINET !

3 rue Bernard de Girard 33185 LE HAILLAN

+ Séances à domicile et en téléconsultation

Horaires : Lundi - Vendredi 9h30 - 19h30

Juliette Fenayon

sophrologue

Suivez-moi sur les réseaux et accédez à des ressources gratuites en ligne!

La sophrologie est une aide complémentaire. Elle ne se substitue pas à un suivi ou traitement médical, ni à une psychothérapie.

Blog : Articles, ressources & actualités

1 2

Sophrologue certifiée RNCP !

27/07/2022

Sophrologue certifiée RNCP !

Aujourd'hui, je suis contente d'avoir reçu mon titre "RNCP" et je le partage avec vous !


Vous me direz "Mais c'est quoi? à quoi ça sert? tu avais déjà un diplôme de sophrologie?! " 


Alors oui, j'ai déjà un diplôme de sophrologue ! et c'est surtout de lui dont je suis fière !! parce que je l'ai passé en formation longue, avec de nombreuses heures d'enseignement, de théorie, de pratique, d'entraînement collectif et personnel, de stage en conditions réelles, d'écrits, d'évaluations, de rédaction de mémoire... et que j'ai appris la méthode en accord avec les techniques et intentions originelles de la sophrologie, telle que le Dr CAYCEDO (neuropsychiatre) l'a créée en 1960 et l'a faite évoluer ensuite.


Mais j'ai encore bossé, réfléchi, écrit, rendu un dossier, pour recevoir le titre "RNCP" que voici ! Il atteste simplement que mon diplôme privé de sophrologue est aussi reconnu au Répertoire National des Certifications Professionnelles, et que mon projet professionnel est sérieux, réaliste et viable. Un tampon officiel, en quelque sorte !

Tutos YouTube pour pratiquer confortablement à la maison

07/07/2022

Tutos YouTube pour pratiquer confortablement à la maison

Pratiquer une activité de bien-être, OK, mais quand? comment?

 

Nos vies modernes, ou nos moyens matériels et financiers, ne nous permettent pas toujours de suivre une activité de bien-être en cabinet ou en association, de façon régulière. Nous avons conscience que nous avons besoin d'une activité physique, ou de relaxation, ou de bien-être, un cours de yoga nous ferait bien... mais... "Je ne trouve pas le temps", "Mes horaires de travail ne me permettent pas de me libérer en plus de ma vie de famille", "Je n'arrive pas à me décider", "J'ai la flemme de reprendre les transports ou la voiture", "Je n'ai pas assez ressources financières pour pratiquer toutes les activités dont j'ai envie ou qui m'intéressent", etc, etc... 

 

Je reste persuadée qu'il est essentiel de s'accorder un moment d'accompagnement individuel ou en groupe avec un professionnel, dès lors que l'on a des difficultés physiques ou psychiques. Cependant, il est aussi essentiel de faire ce qu'on peut tout simplement! et ce qui est juste et OK pour nous à cet instant. Et alors les moyens "virtuels" peuvent venir à notre rescousse !

 

Par ailleurs, les participants à mes séances expriment souvent la difficulté de pratiquer, "s'entraîner" en dehors des séances, ce qui est pourtant essentiel à la pleine réussite de la sophrologie : "Je n'y pense pas", "Je n'ai pas le temps", "Je n'arrive pas à trouver un moment tranquille", "J'ai du mal à me concentrer tout.e seul.e", "Je ne me souviens plus exactement de la technique", etc...

 

Je vous propose donc des vidéos / tutos sur Internet, en plus de mon activité professionnelle libérale.

Vous pouvez les retrouver sur ma chaîne YouTube Juliette Fenayon sophrologue en cliquant sur le lien ci-dessous : https://www.youtube.com/channel/UCyo_LvX8JOdrEZtKNoOpeOw

 

Vous y trouverez des séances de sophrologie de 10 à 30 minutes, que je recommande de pratiquer à raison d'1 fois par semaine (ou plus si vous en avez envie!), en audio ou en vidéo, ainsi que quelques pratiques ludiques courtes (quelques secondes ou quelques minutes).

 

Le plus important : prenez soin de vous! quel que soit le chemin que vous choisissiez pour le faire !

 

Cherche sommeil désespérément : SOS sophro!

20/06/2022

Cherche sommeil désespérément : SOS sophro!

Ah, le sommeil ! Un besoin vital et parfois une si grande difficulté...

 

Pourquoi a-t-on besoin de dormir?

Le sommeil a plusieurs fonctions :

- La récupération physique et mentale, qu'on peut aussi appeler restauration ou reconstitution du capital. En bref, quand je dors, je reconstitue mon stock d'énergie corporelle, de concentration mentale, de défenses immunitaires, mais aussi d'hormones par exemple (c'est pourquoi on dit parfois qu'on grandit pendant le sommeil).

- La mémorisation et la fixation des apprentissages. Et oui, c'est pendant le sommeil qu'on fixe les informations et les faits récents, mais aussi tout ce qu'on a appris de nouveau (les savoirs intellectuels, les techniques corporelles, ou les gestes techniques).

- La régulation des émotions : "La nuit porte conseil !"

 

Combien de temps doit-on dormir pour combler nos besoins vitaux? (et quand?)

Vaste débat! 

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), réunissant de nombreux chercheurs et leurs résultats d'études, fixe le besoin de sommeil comme suit :

- Jeune enfant de 0 à 2 ans : 11 à 17 heures de sommeil (en plusieurs cycles : nuit, siestes...)

- Enfant de 3 à 13 ans : 9 à 13 heures de sommeil (le sommeil évolue beaucoup pendant l'enfance, chaque individu est différent)

- Adolescent de 14 à 17 ans : 8 à 10 heures de sommeil (souvent nos ados dorment moins et récupèrent le week-end par des grasses matinées...)

- Adulte de 18 à ... ans : 7 à 9 heures de sommeil

Note : il est dit que les seniors (65 ans et +) auraient un besoin de sommeil légèrement plus faible, de 7 à 8 heures, cependant cette affirmation est remise en cause par certaines études qui incluent une sieste en milieu de journée (sieste nécessaire à la récupération de la personne âgée qui se fatigue plus vite), le temps de sommeil serait alors équivalent à celui de n'importe quel adulte (7 à 9 heures).

 

Quand faut-il dormir?

  • La recommandation la plus simple est de rester au plus près de ce qu'on appelle le "rythme circadien", c'est-à-dire tout simplement l'alternance jour/nuit.
  • Une autre recommandation est d'essayer de se tenir à des horaires réguliers d'endormissement et de réveil.
  • Enfin, il existe des "couche-tard" et des "couche-tôt", des "lève-tard" et des "lève-tôt". Il s'agit d'un métabolisme individuel, qui change rarement au cours de la vie, et qu'il est difficile de contrarier.

 

Les troubles du sommeil (au secours!)

Les troubles du sommeil, couramment appelés insomnies, sont de 3 types :

  1. Les difficultés d'endormissement : Quand le sommeil met plus de 30 minutes à arriver...
  2. Les réveils nocturnes : Il est normal de se réveiller brièvement entre 2 cycles de sommeil (le sommeil d'un adulte par exemple, est composé d'environ 4 à 6 cycles de 1h30 / 2h en moyenne), souvent même on ne s'en rend pas compte. Le réveil nocturne est caractérisé par un réveil avec un état de vigilance physique et mental important, et une difficulté de ré endormissement (qui peut aller de 30 minutes à 2 heures). Ce type de réveil arrive souvent entre 1h et 4h du matin.
  3. Les réveils précoces : Le réveil est presque complet alors que le besoin de sommeil n'est pas assouvi, et il est impossible de se rendormir. Ce type de réveil arrive souvent à partir de 4/5h du matin.

 

Certaines pathologies créent également des troubles du sommeil, en particulier : l'apnée du sommeil (problèmes respiratoires), les "impatiences" ou "jambes sans repos" (réflexes  neurologiques), les déséquilibres hormonaux (notamment en mélatonine), le bruxisme (grincement des dents, mâchoires serrées), le somnambulisme.

 

A quoi sont dus les troubles du sommeil ?

Si l'on exclue les pathologies particulières, les troubles du sommeil sont en général "réactionnels", c'est-à-dire qu'ils sont simplement la conséquence d'un problème : 

  • Mauvaise hygiène de vie, rythme irrégulier, alimentation trop chargée (surtout le soir)...
  • Environnement trop bruyant, nouveau, inconfortable...
  • Voyage et/ou décalage horaire
  • Stress lié à un événement (problème au travail, dispute, rendez-vous important...) ou une difficulté de la vie (deuil, rupture...)
  • Facteurs organiques : envie d'uriner, maladie passagère entraînant une toux nocturne...

 

Mais que puis-je bien y faire???

Il est nécessaire de revenir à la définition du sommeil : c'est un état émergent de relâchement du tonus musculaire et de la vigilance mentale. Emergent, cela signifie qu'on ne peut pas le décider, on peut seulement créer toutes les conditions pour qu'il arrive !

 

D'abord, pour que cet état émerge, on oublie souvent qu'il faut simplement être... fatigué! C'est pourquoi tous les organismes de santé et les professions médicales insistent tant sur l'activité physique. L'activité mentale nous fatigue également, mais elle peut être difficile à stopper. Donc, pour dormir la nuit, il faut avoir eu suffisamment d'activité dans la journée. Cela paraît bête, mais tellement vrai ! Attention aussi aux fausses bonnes idées : faire un sport intense et/ou prendre une douche très chaude juste avant le coucher, réviser ou créer sa présentation powerpoint pendant 2 heures juste avant d'aller se coucher... Les heures "avant sommeil" doivent favoriser un relâchement progressif, une diminution de l'activité.

 

Ensuite, on se penche sur les conditions de sommeil, et parfois des choses très simples : matelas, chaleur de la pièce, draps, obscurité, bruits... Ai-je plaisir à aller me reposer dans mon lit, dans ma chambre? Est-ce que je m'y sens bien et en sécurité pour me relâcher?

 

Enfin, c'est là que la sophrologie intervient !

 

Comment fonctionne la sophrologie pour retrouver le sommeil ?

La sophrologie fonctionne toujours par la répétition, l'apprentissage et l'entraînement régulier avec des techniques simples. Il n'y aura pas d'effet magique immédiat, autant le savoir! Souvent, au moins 4 séances d'1 heure chacune sont nécessaires, accompagnées d'une pratique autonome chez vous. Par contre, la bonne nouvelle, c'est que si vous suivez les conseils de votre sophrologue, vous deviendrez totalement indépendant avec une multitude de techniques que vous pourrez réutiliser à vie comme vous le souhaitez, et vous obtiendrez un changement, certes plus lent, mais profond et durable !

 

La pratique de la sophrologie est comme un entraînement (ou même une rééducation) au relâchement physique et mental, exactement ce qu'il faut à votre corps et votre esprit pour réussir à s'endormir ! Vous pouvez apprendre des techniques spécifiques qui vous aideront à l'endormissement ou au lâcher prise, mais c'est surtout la répétition de la pratique qui vous aidera à passer de plus en plus facilement de l'état de tonus et de vigilance à l'état de relaxation, comme si vous aviez musclé votre capacité à passer de la tension au relâchement.

 

Les audios pour s'endormir (sophrologie, hypnose, musique, bruits de la nature...) : bonne ET mauvaise idée!

Les audios peuvent vous être d'une grande aide dans un premier temps pour remédier à des troubles du sommeil installés depuis longtemps, ou au contraire en cas d'insomnie ponctuelle vraiment sévère.

Le problème, c'est qu'ils peuvent vous rendre dépendant.e, et vos troubles du sommeil seront encore plus grands quand vous ne pourrez pas y avoir recours pour une raison ou une autre. C'est une méthode qui peut également être difficile à mettre en place si vous vivez en couple, en colocation...

Si vous choisissez cette pratique, je vous recommande fortement de désactiver la lecture automatique de votre lecteur audio/vidéo (ainsi il se coupera à la fin de l'audio), et de poser votre téléphone, tablette ou autre, à l'envers (écran vers le bas) et à l'extérieur du lit (table de chevet ou au sol, ainsi vous ne serez pas exposé.e à la lumière de l'écran).

 

Pour être aidé.e en cas de troubles du sommeil par un.e sophrologue, vous pouvez :

- soit vous faire accompagner individuellement (surtout si vous pensez que vos insomnies sont dues à des problèmes très personnels),

- soit participer à un groupe de sophrologie comme loisir "bien-être" à l'année, puisque c'est la régularité de la pratique qui vous aidera !

 

Alors, qu'est-ce qu'on attend pour faire dodo??

 

Bonus : Quand on souffre d'insomnie, souvent, on s'agace, on "veut" absolument dormir, ou au contraire, on s'occupe en espérant qu'on s'endormira plus facilement en se recouchant ensuite. Je vous livre une de mes clés : restez couché.e ! et (essayez de) rester calme ! Dites vous que même si vous ne dormez pas, votre corps se repose, tranquillement allongé dans votre lit, dans l'obscurité, et c'est déjà une récupération. Soyez persuadé.e que le sommeil finira par arriver, parce que c'est un besoin vital. Laissez faire, n'essayez pas de "forcer" le sommeil, acceptez l'insomnie. Dirigez vos pensées vers des choses agréables (souvenirs, paysages, nature...). Si vraiment vous devez faire une seule chose, c'est noter ce qui vous empêche de dormir, sous forme de quelques phrases ou juste d'une liste ou même un dessin, puis reposez votre feuille à l'envers ou votre carnet fermé. Je sais que tout cela est facile à dire et moins à faire, en tout cas, soyez persuadé.e que vous avez le droit de vous reposer. Bonne nuit!

Soirée "bien-être" au Haillan, mercredi 15 juin à 19h

09/06/2022

Soirée "bien-être" au Haillan, mercredi 15 juin à 19h

Mercredi 15 juin à 19h, salle Colindres


Nous vous attendons nombreux et nombreuses à la soirée "bien-être" gratuite organisée par le Club des entreprises du Haillan, à laquelle j'aurai le plaisir de participer. 


Présentations dynamiques et ateliers variés, suivis d'un cocktail !

Sophrologie & Cancer

07/04/2022

Sophrologie & Cancer

L'expérience du cancer prend de nombreuses facettes et est jalonnée de plusieurs étapes, plus ou moins visibles et prévisibles. Chacun.e vit cette expérience différemment : avec ses sensations, ses ressentis, ses émotions et ses états d'esprit, qui peuvent varier avec le temps... mais aussi, avec des impressions et sentiments communs, que l'on peut partager pour se comprendre et se soutenir.

 

Il y a d'abord le diagnostic, l'annonce de la maladie, celle que l'on reçoit, et celle que l'on "doit faire" à son entourage. Première vague d'émotions, de ressentis, d'états d'âme, et parfois, premières difficultés de compréhension et de communication.

 

Ensuite, il y a le traitement, son choix, son suivi. Qui s'accompagne souvent de doutes, d'inquiétudes, de questionnements, qui peut donner l'impression de marathon sans fin, et qui amène sa cohorte d'effets secondaires pouvant donner la sensation d'être "plus malade qu'avant". Le corps change, et avec lui, l'image que l'on a de soi, et peut-être même qui l'on est. Si au traitement est associée une chirurgie, c'est une nouvelle étape à traverser. 

 

Enfin, qu'il y ait rémission ou amélioration, ou que le "pronostic vital" soit engagé, il y a toujours le questionnement de l'après. Le vide après la course au traitement peut laisser place aux interrogations sur son avenir ou sur sa propre mort, à un nouveau regard sur la santé, la vie, nos priorités. Parfois, on peut vivre une impression de soulagement et de grande incertitude à la fois.

 

Tous ces chamboulements de notre corps et de notre mental peuvent faire naître l'envie ou le besoin d'être aidé.e, accompagné.e à une étape ou une autre, ou tout au long de l'expérience, ou même encore, bien après, lorsque l'on peut enfin prendre le temps de "digérer" toute cette expérience.

 

Les soins supports (sophrologie, suivi psychologique, réflexologie, ostéopathie, activité physique adaptée, socio esthétique et socio coiffure, etc...) offrent un espace où chaque personne est accueillie, en dehors du milieu médical, dans sa globalité : avec sa maladie, mais aussi et surtout avec tout ce qu'elle est et tout ce qu'elle vit. Les professionnels proposent leur écoute et savoir faire, en s'adaptant à chacun.e, pour apporter un confort ou une récupération (physique et mental), un soulagement des tensions, une amélioration du sommeil ou de l'estime de soi par exemple. C'est un moment pour soi, pour avoir le droit de dire et d'aller mal, en dehors de son entourage proche avec lequel cela peut être complexe, et surtout, c'est un moment pour retrouver un certain bien-être avec soi-même.

 

La place de la sophrologie dans ce parcours, c'est :

  • d'abord des instants de relaxation, lâcher prise, récupération, évacuation des tensions physiques et mentales
  • ensuite un apprentissage de gestion du stress, avec l'utilisation de la respiration et des visualisations positives (notamment pour préparer une chirurgie ou des séances de chimio par exemple)
  • enfin, une possibilité d'améliorer son sommeil, de renforcer ses ressources, sa confiance, de (re)trouver une relation sereine avec son corps et d'apaiser son mental

 

Certaines associations proposent aussi des groupes de parole, des activités de loisir, des sorties adaptées, qui permettent d'échanger et de se sentir accompagné.e et aidé.e encore d'une autre façon !

 

J'ajouterai un dernier mot au sujet de ceux qu'on appelle les "aidants" : le conjoint ou la conjointe, la famille proche, les amis, ou toute autre personne tenant une place auprès de celui ou celle qui est malade. Lorsque nous devons occuper cette place d'aidant, nous y sommes rarement préparés, quand bien même cela serait notre métier, nous pouvons vivre la situation différemment ou difficilement lorsque c'est un de nos proches qui est malade. La relation peut se modifier, et l'on peut aussi avoir besoin de parler ou de soulager les difficultés que l'on éprouve dans cette expérience. Il existe aussi des parcours, des professionnels et des associations qui aident les aidants! Parce que pour pouvoir aider les autres, il est nécessaire de se sentir soi-même "pas trop mal"...

 

Quel que soit votre chemin, prenez soin de vous!

Comment pratiquer la sophrologie en autonomie ?

07/04/2022

Comment pratiquer la sophrologie en autonomie ?

Si je ne devais conseiller qu'UN SEUL LIVRE pour pratiquer la sophrologie en autonomie à la maison, ce serait CELUI-CI ! "Mes petites routines SOPHROLOGIE", de Florence PAROT, aux Editions Marabout.

Il est écrit sur la couverture : "Pour se recentrer sur soi" ... mais je dirais aussi : pour se détendre, améliorer son sommeil, évacuer les tensions, etc, etc...


~~ Pourquoi celui-ci ? ~~


1. Contenu fidèle aux bases de la sophrologie, tout en rendant la pratique ludique et accessible 👍
2. Esprit "sans effort" et "en liberté" que j'affectionne beaucoup : On se fait du bien tranquillement 🥰
3. Techniques présentées avec plein de photos, images, schémas, sans trop de blabla (NB : c'est noté "programme 28 jours" cependant on peut y piocher dans le plus joyeux désordre) 😎
4. Propose des notions théoriques dans une vulgarisation concise, pragmatique, et à la fois respectueuse des principes & valeurs sophro 🤓
5. Rapport Qualité/Prix défiant toute concurrence : 8,90€ 🤩
6. Format agréable et pratique : On y voit mais c'est pas trop grand ! 😜

 

Bien entendu, il peut être complexe ou difficile de se lancer dans une nouvelle pratique en totale autonomie et avec seulement un support écrit. L'idéal serait de faire au moins 4 séances avec un.e sophrologue, puis de continuer en autonomie à la maison, avec ce livre comme support.

 

Du même auteur (Florence PAROT) et aux mêmes éditions (Marabout), je recommande également le livre "Transformez votre vie avec la sophrologie", pour aller encore plus loin !

 

Bonne pratique !

Ouverture du cabinet au Haillan le 1er avril !

21/03/2022

Ouverture du cabinet au Haillan le 1er avril !

A partir du 1er avril, je vous accueillerai dans un cabinet entièrement consacré à la sophrologie, pour des séances individuelles ou en groupe.

 

Ce lieu chaleureux se situe au Haillan, limitrophe Eysines et Mérignac, un parking gratuit est réservé à la clientèle et l'accès en transport est facile (Tram et plusieurs bus tous proches). Le cabinet se situe en rez-de-chaussée avec une accessibilité PMR.

 

Les accompagnements individuels se font avec une 1ère séance d'1h30 à 50€ puis un forfait de suivi avec des séances d'1h à 40€.

Les enfants et adolescents de 7 à 17 ans sont reçus pour des séances de 40 minutes à 30€.

 

Les séances en groupe commenceront, pour avril, les lundis à 18h15, les mercredis à 10h30 et les vendredis à 16h30, pour une durée d'1h/1h15. La 1ère séance est à 12€, les suivantes à 10€ avec un abonnement au trimestre ou à l'année.

 

Des ateliers et stages thématiques viendront s'ajouter à ces propositions!

 

Pour tous les détails, rendez-vous sur la page Tarifs / Accès / Contact

La prise de rendez-vous en ligne est déjà ouverte sur la plateforme RESALIB, il vous suffit de cliquer sur le bouton "Prendre rendez-vous en ligne" en haut de page du site, ou de suivre ce lien

 

Au plaisir de vous recevoir!

 

NB : Les séances à domicile et les téléconsultations, si vous ne pouvez pas vous déplacer, ainsi que les interventions en établissement, association et entreprise, restent d'actualité et continueront normalement!

Réalité ou Virtuel ?! Ressources gratuites en ligne

07/03/2022

Réalité ou Virtuel ?! Ressources gratuites en ligne

Réalité ou virtuel ?!

 

Dans le monde du bien-être, il existe maintenant de nombreux moyens d'être aidé.e ou accompagné.e :

 

  • la consultation classique d'un thérapeute à son cabinet
  • la téléconsultation, qui s'est beaucoup développée ces dernières années avec les confinements et les obligations de distanciation sociale
  • la consultation à domicile, qui est en plein développement dans le domaine du bien-être, afin d'accompagner aussi les personnes malades, invalides ou ayant des difficultés à se déplacer pour différentes raisons
  • les audios et vidéos disponibles en ligne sur les réseaux sociaux
  • les objets à offrir avec des séances, musiques ou sons pré-enregistrés
  • les conférences et cours en ligne
  • les applications pour mobile ou tablette
  • et j'en oublie sûrement!...

 

Comment s'y retrouver? Qu'est-ce qui  est le mieux, le plus adapté par rapport à ma demande, mon besoin, mes moyens et capacités? Y a-t-il des moyens plus efficaces que d'autres?

 

Pour ma part, si vous recherchez le bien-être par rapport à une problématique personnelle particulière (insomnie, maladie, deuil, changement de vie perturbant, stress ou anxiété importants...), je vous recommanderais d'abord la consultation "réelle" en cabinet.

Pourquoi?

D'abord, sortir de chez soi est déjà une étape du chemin vers son bien-être. Ensuite, être accompagné.e par un professionnel, dont on peut vérifier les références, et qui s'adapte spécifiquement à vous sur le moment, est toujours plus efficace. Rien ne remplace le contact direct, la présence et le "feeling" (ou "alliance" en terme thérapeutique) qui peuvent exister entre vous et celui ou celle qui vous accompagne. Nous avons pu le ressentir tout au long de cette pandémie de Covid : rien ne remplace la possibilité de rencontrer ses proches par exemple!!

A défaut de pouvoir vous déplacer, la consultation à domicile ou la téléconsultation peuvent être des alternatives intéressantes : Vous gardez un accompagnement personnalisé avec un professionnel reconnu, et un contact (ne serait-ce que visuel lors de la téléconsultation).

Enfin, le fait de prendre rendez-vous avec un thérapeute est déjà, souvent, la moitié du chemin accompli vers votre bien-être!

 

Cependant, dans de multiples situations, heureusement que les réseaux et autres moyens virtuels sont là !!

Pourquoi?

Quand on ne va pas très bien, et qu'en plus on ne peut pas se déplacer ou entrer en contact, souvent par manque de moyen (moyens financiers, moyens matériels, maladie ou phobie empêchant le contact ou le rendant plus difficile, manque de professionnels...), rester isolé.e peut aggraver notre mal-être. Maintenir un lien, essayer d'aller un petit peu mieux, ne serait-ce qu'en écoutant des audios ou vidéos sur internet, en suivant des conférences ou cours en ligne, en s'abonnant à des applications, c'est déjà beaucoup! Heureusement que tous ces moyens virtuels existent pour nous soutenir ou nous accompagner, au moins pendant un temps, ce qui n'est d'ailleurs pas contradictoire avec le fait de consulter un thérapeute dans la réalité, en parallèle ou plus tard, lorsque cela sera possible.

 

L'essentiel, c'est toujours le chemin vers soi et vers son bien-être, et la possibilité de garder le lien...

 

Il me tenait à cœur d'écrire cet article pour expliquer pourquoi je propose à la fois la consultation en cabinet (réouverture très bientôt!), la consultation à domicile et la téléconsultation, mais encore pourquoi je viens de créer une page Facebook et une chaîne YouTube proposant des ressources gratuites en ligne.

Je vous laisse les liens ci-dessous :

 

Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCyo_LvX8JOdrEZtKNoOpeOw

Page Facebook : https://www.facebook.com/juliettefenayon.sophrologue

 

Et quels que soient vos choix, prenez soin de vous!